Suivi gynécologique et contraception

Suivi gynécologique et contraception

Votre suivi gynécologique peut être effectué par votre médecin traitant ou gynécologue. Les sages-femmes sont également aptes à effectuer un suivi gynécologique de prévention chez les femmes sans antécédents médicaux particuliers. La sage-femme dépiste les antécédents lors de l’interrogatoire et vous oriente vers un médecin le cas échéant. La sage-femme peut donc assurer le suivi gynécologique de prévention de toute femme en bonne santé, en âge de procréer, c’est-à-dire jusqu’à la ménopause (aucune limite formelle n’ayant été donnée à la surveillance post-ménopausique), en revanche elle ne peut pas prescrire de traitements substitutifs. Elle peut prescrire la contraception et réaliser la pose et le retrait d’implant contraceptif et de dispositif intra-utérin.

 

Retour de couches

Le retour de couche est la réapparition des règles et la reprise du cycle menstruel après un accouchement qui est dû à une chute hormonal.

Il ne faut pas le confondre avec « le petit retour de couches » qui apparait une dizaine de jour après l’accouchement.

Elle apparait généralement 1 mois à 40 jours après l’accouchement si vous n’allaitez pas. Dans le cas d’un allaitement maternel, le retour de couche est très variable mais survient en général au bout de 2 mois.

Les tampons sont déconseillés pendant 1 mois et jusque le retour de couches. Il faut de grandes serviettes bien absorbantes.

Il faut savoir que dès le retour de couches, vous pouvez avoir une nouvelle grossesse.

 

Visite post-natale

La visite post-natale doit être faite 6 à 8 semaines après l’accouchement.

L’examen clinique permet de voir si tout s’est bien remis dans l’ordre (examen des seins, de l’abdomen, de la vulve et de l’utérus). Cette visite est aussi l’occasion de reparler de votre accouchement, du retour à la maison et de la contraception.

C’est lors de cette visite que votre gynécologue ou votre sage-femme vous prescrira : la rééducation périnéale, la rééducation abdominale, un moyen de contraception après discussion.

 

Contraception

Après un accouchement, on peut rediscuter du moyen de contraception en fonction de celle utilisée avant ou en fonction de l’allaitement.

Plusieurs moyens de contraception sont possibles :

Pilules : minidosées, progestatives, oestro-progestatives

Implants

Dispositifs intra utérins : stérilets en cuivre ou hormonal

Et autres :

 

Le frottis cervico-utérin

Le frottis cervico-vaginal fait partie du suivi gynécologique.

Il est recommandé de le faire à partir de 25 ans pour le dépistage du cancer du col utérin et tous les 3 ans.

Dans certains cas, il n’est recommandé un suivi rapproché. C’est le cas s’il y a des antécédents familiaux ou un FCV douteux ou pathologique.

Inscrivez-vous à notre newsletter
GRATUITEMENT
Connectez-vous à votre santé !
NOUS REJOINDRE !
close-link
fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench