Rééducation du périnée

Le périnée, qu'est-ce que c'est ?

Le périnée est un muscle qui forme une sorte de losange, qui s’étend de la symphyse pubienne en avant au coccyx en arrière, et latéralement jusqu’aux tubérosités ischiatiques. Il forme ainsi un plancher pelvien qui soutient l’ensemble des organes.

Le périnée joue donc un rôle important dans la continence urinaire et anale. Il a également une importance toute particulière dans les rapports sexuels, puisqu’un périnée distendu entraine généralement une perte de sensations pour les deux partenaires. Enfin, à terme, un relâchement important du périnée peut engendrer un prolapsus, c’est-à-dire une chute d’organes (vessie, anus, utérus) nécessitant une intervention chirurgicale chez la femme âgée.

Périnée et grossesse

Le périnée est un muscle souvent méconnu, et que l’on oublie donc souvent de protéger. Il existe en effet des précautions à prendre au quotidien pour protéger le périnée : éviter la constipation en allant à la selle dès que l’on en ressent le besoin et en adaptant son alimentation, verrouiller le périnée en toussant, riant ou encore en portant des charges lourdes… En effet, toute pression sur le périnée est délétère pour ce muscle.

Au cours de la grossesse, le poids du foetus ainsi que le liquide amniotique pèsent sur le périnée. Au moment de l’accouchement, les efforts expulsifs sont également traumatiques pour le périnée. C’est pourquoi il n’est pas rare que dans les jours qui suivent l’accouchement, certaines femmes aient des fuites urinaires.

La rééducation du périnée

La rééducation du périnée est prescrite par un médecin ou une sage-femme, et est généralement débutée deux mois après l’accouchement. Elle vise à remuscler le périnée, et à apprendre aux femmes à mieux maitriser leur périnée.

En général, ce sont dix séances qui sont prescrites. Le nombre de séances est adapté en fonction des résultats obtenus. Une séance dure une vingtaine de minutes. Elle peut être réalisé pour un kinésithérapeute ou une sage-femme. Il existe deux méthodes. La première consiste en l’utilisation d’une sonde de rééducation introduite dans le vagin afin de réaliser des exercices de contraction. La deuxième méthode est réalisée par les sages-femmes manuellement et vise à faire travailler différents plans musculaires du périnée.

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench