Extractions instrumentales

A quel moment utilise-t-on les instruments ?

Au moment des efforts expulsifs, s’il y a des anomalies du rythme cardiaque fœtal ou s’il y a un défaut de progression du bébé, la sage-femme appelle l’obstétricien afin qu’il réalise une extraction instrumentale. Celui-ci évalue quelle méthode d’extraction instrumentale est la plus appropriée à la situation.

L’extraction instrumentale a pour but de guider la tête du bébé. La patiente doit poursuivre ses efforts malgré la sensation désagréable qu’elle peut ressentir. Elle reste actrice de son accouchement et la poussée va permettre la progression du bébé dans le bassin, aidée par les instruments.

L’extraction instrumentale est possible uniquement si le bébé est déjà engagé dans le bassin. Dans le cas contraire, c’est une césarienne qui est réalisée. L’engagement dans le bassin est donc déterminante. Une fois bébé engagé, vous êtes sûre de ne pas avoir de césarienne.

Quels sont les types d'instruments ?

L’utilisation de la ventouse peut laisser une petite bosse sur la tête du nouveau-né qui ne présente pas de risque et se résorbe dans les jours qui suivent.

Les instruments type spatules ou Forceps peuvent également laisser des traces sur le visage de votre nouveau-né, qui doivent également disparaître rapidement.

L’extraction instrumentale est toujours réalisée par le gynécologue.

Il s’assure du positionnement correct des instruments ce qui permettra d’ éviter les risques.

Les spatules et forceps

Les instruments sont en métal et peuvent être impressionnants, surtout pour les papas. Parfois la simple vue des instruments donne la force à la patiente de pousser pour mettre au monde son bébé sans les utiliser. Les spatules ressemblent à des cuillères à salade. L’obstétricien les place de part et d’autre de la tête de bébé et effectue une traction. Les forceps sont conçus sur le même principe, avec une sorte de barre de traction centrale. Le choix de l’instrument est laissé à l’obstétricien, généralement selon ses habitudes.

© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes

La ventouse

La ventouse se présente comme un instrument que l’on place sur la tête de bébé. En pompant sur la poignée, un vide se crée entre la tête du nouveau-né et la ventouse, ce qui permet donc de tracter la tête de bébé par… effet ventouse ! Cette méthode est tout de même moins impressionnante que les spatules et Forceps.

Il existe également des ventouses en plastique. Les types de ventouses varient selon les établissements.

 

@Maternity TrainingInternational

Les risques liés à l'extraction instrumentale

Le principal risque lié à l’utilisation de la ventouse est l’apparition d’une bosse sur la tête de bébé liée à l’effet ventouse. Cette bosse disparaît dans les jours qui suivent l’accouchement.

L’utilisation de forceps ou spatules peut laisser de légères marques sur le visage qui doivent régresser spontanément.

Inscrivez-vous à notre newsletter
GRATUITEMENT
Connectez-vous à votre santé !
NOUS REJOINDRE !
close-link
fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench