Medicine and pregnancy

La grossesse est une période particulière qui nécessite une vigilance dans l’utilisation de produits médicamenteux. Il faut distinguer les traitements ponctuels, et les patientes nécessitant un traitement au long cours parfois incompatible avec la grossesse. Das le cas de certaines pathologies, le traitement est suspendu ou adapté le temps de la grossesse, mais cela ne doit se faire que sur les conseils du médecin. L’auto-médication doit être évitée pendant la grossesse, même pour les médicaments disponibles sur ordonnance. Il est toujours préférable de demander l’avis d’une sage-femme ou d’un médecin.

Evaluation du risque

Tout médicament nécessite une Autorisation de Mise sur le Marché avant d’être commercialisé. Les effets sur la grossesse et l’allaitement sont évalués en regard des données cliniques ou animales. L’évaluation du risque repose sur les données cliniques recueillies au fur et à mesure de l’utilisation du médicament ainsi que des recherches effectuées sur les animaux. Six niveaux de risques sont alors proposés :

  • la contre-indication
  • ne doit pas être utilisé sauf
  • l’utilisation déconseillée
  • à éviter par prudence
  • l’utilisation envisageable
  • l’utilisation possible

Les risques potentiels

C’est au cours de la formation des organes, du 13ème au 56ème jour de grossesse, que les risques malformatifs sont les plus importants. On considère donc les femmes avec un désir de conception avec précaution puisque la grossesse peut être ignorée à ce terme.

Les médicaments ne présentent pas tous le même risque selon le terme de la grossesse. Par exemple, les anti-inflammatoires non stéroïdiens présentent principalement une toxicité à partir du 6ème mois de grossesse.

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé distingue quatre type d’effets en fonction de la période d’exposition :

  • Effets tératogènes ou malformatifs (malformations de l’embryon lors de son développement). Ils surviennent donc généralement en début de grossesse
  • Effets foeto-toxiques (atteinte foetale ou néonatale sur la croissance ou les tissus)
  • Effets néonataux (exposition en fin de grossesse et accouchement)
  • Effets à distance de la naissance (ne sont pas observables de suite mais découverts avec le temps, par exemple troubles du comportement, troubles survenant à la seconde génération)
@tableau proposé par le site internet de l’ANSM dossier “Médicaments et grossesse”

Le CRAT pour vous renseigner

Lire l'article

Zoom sur quelques médicaments

Lire l'article
en_USEnglish
fr_FRFrench en_USEnglish