Couple et bébé

L’arrivée d’un bébé, en particulier le premier, vient bouleverser l’équilibre du duo couple pour le transformer en trio famille. Il y a donc nécessairement un temps d’adaptation où chacun doit trouver sa place, avec une attention qui se focalise sur le nouveau venu. Fréquemment, le père, la mère et le couple sont relégués au second plan afin de répondre en priorité aux besoins de l’enfant. Néanmoins, même si vous éprouvez quelques difficultés dans votre nouvelle organisation, il est primordial de ne pas vous oublier.

Retour au domicile

Messieurs, l’un des premiers réflexes à avoir pour anticiper le retour à domicile est de restituer votre logement dans un état au moins égal à celui dans lequel l’a laissé votre compagne avant d’accoucher, voire de peaufiner le ménage. Elle va sûrement rentrer un peu fatiguée. Découvrir un champ de bataille ne jouera définitivement pas en votre faveur et risque de porter un coup à son moral. Essayez de tout mettre en oeuvre pour que son retour à domicile soit le plus rassurant pour elle, car l’appréhension de se retrouver seule risque d’être majorée par un sentiment d’insécurité (désordre, réfrigérateur vide, etc.). Pensez également à aller à la pharmacie récupérer les traitements prescrits au moment de la sortie, sans oublier la contraception à débuter quelques jours plus tard si vous ne voulez pas remettre le couvert dans quelques mois.

Congé de paternité et d’accueil de l’enfant

Tout salarié peut bénéficier d’un congé de paternité et d’accueil de l’enfant d’une durée de onze jours. Ce congé peut s’ajouter aux trois jours du congé de naissance, ou être pris plus tard dans un délai de quatre mois. L’octroi de ce congé est soumis à une demande auprès de l’employeur au moins un mois avant la date du congé (faites-en donc la demande bien avant l’accouchement qui lui est imprévisible et peut survenir à n’importe quel moment dans le dernier mois de grossesse, parfois même avant en cas de prématurité). Ce congé est l’occasion d’être présent auprès de votre compagne et de votre bébé.

Les nuits

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que les bébés dorment beaucoup. Et souvent plus la journée que la nuit. Du coup, lorsqu’ils sont réveillés, ils peuvent le rester un moment ! Et parfois même en pleurant ! Il est donc primordial de comprendre que bébé ne s’adaptera pas à votre rythme. C’est vous qui vous adapterez au sien, de gré ou de force. Ainsi, lorsque votre bébé dort, vous devez impérativement vous reposer. Car le repos est le secret de la réussite. Il permet d’avoir l’énergie et la patience pour s’occuper de bébé lorsqu’il est réveillé.

Si vous menez tout un tas d’activités durant la journée alors qu’il dort, ne vous étonnez pas d’être fatigués la nuit lorsqu’il va vous solliciter. Vous devez donc vous relayer, et tenir compte de votre fatigue mutuelle. Lorsque vous êtes en congé, assurez-vous d’avoir un moment dans la journée pour que chacun puisse faire une petite sieste pendant que l’autre parent veille sur bébé. Egalement la nuit, vous pouvez vous partager la nuit en deux, ou vous lever une fois sur deux. Evidemment, en cas d’allaitement maternel, seule la mère peut répondre au besoin alimentaire. Néanmoins, en cas de coliques, d’envie de câlins, Monsieur est tout à fait apte à faire face pour vous soulager. Lorsque votre conjoint reprend le travail, vous pouvez vous partager la nuit en deux, et lui s’occuper de bébé jusqu’à minuit ou une heure par exemple pendant que vous vous reposez, puis vous prenez le relais et essayez de faire une sieste dans la journée.

La vie à trois (ou plus !)

Bébé devient dès son arrivée le centre de toutes les attentions. Pris dans ce tourbillon, le couple en oublie parfois de se considérer lui-même et s’oublie au profit de l’enfant. Parfois, lorsqu’il y a déjà une fratrie, le sentiment peut être accentué. Il est donc important de ne pas oublier le couple. De ne pas faire passer le conjoint en dernier plan en donnant toute son attention à bébé. Le couple est bousculé dans sa sexualité, dans son rythme, dans son équilibre. Il faut en prendre soin afin qu’il s’épanouisse dans cette nouvelle vie au lieu de s’étioler. Si vous avez des proches susceptibles de vous aider, n’hésitez pas à confier vos enfant le temps d’une soirée. Retrouvez-vous pour un ciné ou un restaurant afin d’entretenir la flamme. Certaines mères sont réticentes à l’idée de laisser bébé, mais vous verrez cela vous fera le plus grand bien. Il faut savoir lâcher du leste !

Vous l’aurez compris, il faut donc être dans la bienveillance. Préservez-vous mutuellement afin que la fatigue et le quotidien ne viennent pas gâcher cet heureux événement !

Inscrivez-vous à notre newsletter
GRATUITEMENT
Connectez-vous à votre santé !
NOUS REJOINDRE !
close-link
fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench