Contributions

Notre équipe a collaboré avec le magazine Les Louves sur son article “Cosmétiques sans perturbateurs endocriniens : nos marques favorites pour la grossesse” afin d’apporter notre éclairage de professionnelles de santé sur le sujet. Nous vous y délivrons quelques conseils simples, sans basculer dans la psychose.

“Entre les bouleversements hormonaux, les modifications physiques et l’envie de prendre soin de nous sans craindre de nuire à la vie que l’on abrite, la période de la grossesse nous encourage souvent à modifier notre routine beauté. Lise El Omari, sage-femme, et Marion Massias, de Oh My Cream, nous livrent leurs conseils pour prendre soin de notre peau et de notre corps, en évitant les toxiques et tout particulièrement les perturbateurs endocriniens…”

Découvrez l’interview de notre sage-femme Dahlia Tharwat qui a décroché la Bourse Mustela dans le cadre de ses travaux de recherche sur la dépression post-natale. Un sujet dont Santeac s’est emparé, fort de cette expertise, afin de proposer une prise en charge innovante.

“Malheureusement, il n’existe aujourd’hui ni protocole national, ni consensus, sur la prise en charge de la dépression post-natale (DPN). Pour beaucoup de femmes, elle n’est d’ailleurs même pas diagnostiquée, car elles n’ont jamais entendu parler du risque de DPN et en ignorent tout : peu de professionnels de santé l’évoquent. Les femmes concernées mettent donc leurs symptômes sur le compte de la fatigue post-accouchement et ne consultent pas systématiquement de professionnel de santé…”

fr_FRFrench