Alimentation et grossesse

Conseils généraux

Dans cette rubrique, retrouvez tous nos conseils pour une bonne alimentation durant la grossesse, afin d'assurer des apports suffisants à votre bébé tout en préservant votre ligne. Le guide officiel est également disponible au téléchargement

Lire la suite

Précautions alimentaires

La grossesse nécessite de prendre quelques précautions alimentaires afin de prévenir les risques d'infections. Dans cette rubrique, nous faisons le point sur les aliments à éviter

Lire la suite

La toxoplasmose est une maladie causée par un parasite que l'on peut notamment attraper en consommant certains aliments. Découvrez cette maladie et les précautions élémentaires pour éviter de l'attraper pendant la grossesse

Lire la suite

Eviter la toxoplasmose

Conseils généraux de la grossesse

Conseils généraux

Gérer son appétit au fil de la journée pendant la grossesse

Une alimentation variée et équilibrée est indispensable durant la grossesse.

Malgré cela, votre organisme peut nécessiter une supplémentation en folates, vitamine D ou encore en fer qui seront prescrits par votre sage-femme ou médecin.

Il arrive parfois d’avoir des fringales lorsque l’on est enceinte.  Attention il ne s’agit pas de manger deux fois plus et n’importe quoi. En effet, le poids classique d’un nouveau-né est d’environ 3500 grammes, comptez également environ 500g de placenta et 1kg de liquide amniotique, soit environ 5kg. Ajoutez à cela un peu d’oedèmes, une augmentation du volume sanguin et des réserves, mais vous comprenez qu’en aucun cas la grossesse ne justifie une prise de poids de 20 ou 30 kg !

Si vous avez faim, d’autant que l’arrêt de l’activité professionnelle peut inciter au grignotage, pensez dans ces cas-là à fractionner vos repas qui seront plus légers. Prenez votre repas puis prévoyez une collation ultérieure, en décalant par exemple votre dessert.

Pensez à consommer des produits céréaliers, des féculents (pâtes, pain, riz) et des légumes qui permettent d’obtenir une sensation de satiété. Bannissez les boissons sucrées type sodas et même jus de fruits en abondance au profit de l’eau.

En conclusion, vous pouvez manger plus souvent dans la journée, mais sans manger plus soit au total trois petits repas, un goûter et une ou deux collations.

Évitez les aliments trop gras et trop sucrés moins bien tolérés pendant la grossesse et qui vous feront prendre du poids facilement (gâteaux, jus de fruits, sodas, et fruits) voire développer un diabète gestationnel.

La prise de poids au cours de la grossesse

Prendre du poids est un phénomène normal et nécessaire à la grossesse. On conseille généralement une prise de poids d’en moyenne 12 kg afin de favoriser une grossesse et un accouchement sans complications, puis un retour à son poids antérieur plus simple.

Cette prise de poids est progressive. Pendant la première moitié de la grossesse, celle-ci est plutôt lente et modérée environ 4 à 5kg.

Lors de la deuxième moitié de la grossesse, elle s’accélère et s’intensifie pour permettre la bonne croissance du fœtus et du placenta.

Cette prise de poids est variable et peut-être plus importante si vous êtes initialement mince ou enceinte de jumeaux. Elle peut dans le cas contraire être moindre si vous étiez initialement en surpoids avant d’être enceinte.

Les praticiens que vous rencontrerez seront vigilants quant à votre prise de poids car si celle-ci est trop importante vous majorez vos risques de complications telles que le diabète gestationnel, l’hypertension et la macrosomie fœtale (gros bébé) ou encore la césarienne.

Pour cela, il est important de limiter les aliments gras et sucrés et boire de l’eau à volonté. Les boissons sucrées et plats en sauce doivent être évités au profit de légumes et de rations de féculents permettant la satiété.

Activité physique et grossesse

Il est fortement conseillé de poursuivre une activité sportive quotidienne enceinte. Cela favorise l’équilibre psychologique, aide à conserver une musculature abdominale, donc à avoir moins mal au dos et diminue le stress.

Les activités physiques conseillées sont :

      • La marche 30 min par jour
      • La gymnastique type yoga ou étirements
      • La natation

Vous devez évidemment tenir compte de l’avancée de votre grossesse, des recommandations de votre médecin ou sage-femme ainsi que de votre état de fatigue.

Nous vous déconseillons de pratiquer des activités plus intenses telles que le ski, les sports de combat, l’équitation ou encore l’endurance.

Dans le cas des grossesses gémellaires, la fatigue étant plus importante, limitez-vous à la marche.

Calculez votre BMI (Body Mass Index)

Utilisez notre calculette afin de déterminer votre BMI (Body Mass Index) aussi connu sous le nom d'IMC (Indice de Masse Corporelle) selon les critères de l'Organisation Mondiale de la Santé et cliquez sur ``Interprétation`` pour savoir dans quelle catégorie vous vous trouvez.

BMI (IMC)Classification OMS
< 18.5Insuffisance pondérale (maigreur)
18.5 – 24.9Corpulence normale
25.0 – 29.9Surpoids
30.0 – 34.9Obésité modérée
35.0 – 39.9Obésité sévère
>40Obésité morbide ou massive

Aliments à éviter

Aliments à éviter durant la grossesse

Précautions alimentaires durant la grossesse

Certains aliments sont à proscrire de votre alimentation lorsque vous êtes enceinte.

En effet, une bactérie nommée Listeria répandue dans notre environnement peut se propager dans les aliments d’origine animale ou végétale même s’ils sont réfrigérés. En revanche, elle est sensible à la chaleur et donc à la cuisson. Il est d’ailleurs communément admis que toute fièvre durant la grossesse est due à la Listeria jusqu’à preuve du contraire.

Ainsi, il est recommandé d’éviter :

  • Les fromages à pâte molle, à croûte (camembert, brie, master), en particulier s’ils sont au lait cru.
  • Les produits de charcuterie (rillettes foie gras pâté)
  • La viande crue ou peu cuite
  • Les poissons crus sashimi
  • Les poissons fumés.

Il faut prendre également quelques précautions à savoir respecter les dates limites de consommation des aliments et les consommer rapidement après ouverture. Egalement, pensez à bien rincer les fruits et légumes, et à nettoyer votre plan de travail et vos ustensiles.

Evidemment, inutile de basculer dans la psychose ! Cette affection est rare puisqu’elle touche 400 personnes par an. N’allez pas vous faire vomir parce que vous avez mangé une crevette par inadvertance !

 

Les toxiques à proscrire pendant la grossesse

 

L’alcool pendant la grossesse

Toutes les boissons alcoolisées sont dangereuses pour votre fœtus. En effet, l’alcool passe la barrière foeto-placentaire et peut ainsi altérer le développement de votre enfant aussi bien au niveau malformatif que neurologique.

Il n’y a aucune dose limite connue actuellement pour fixer un seuil de risque. Il convient donc de retenir “zéro alcool pendant la grossesse”.

Tabac et grossesse

Fumer avant et pendant la grossesse peut avoir des conséquences sur la fertilité , la grossesse et la santé de l’enfant.

En effet le tabac fumé libère des substances comme la nicotine, le monoxyde de carbone, le goudron et les métaux lourds qui peuvent être à l’origine d’une diminution de la fertilité, d’une augmentation des grossesses extra-utérine et de fausses couches.

Le tabac peut également provoquer des complications pendant la grossesse telles que des anomalies de localisation et vascularisation placentaire pouvant entraîner des retards de croissance ou encore être un facteur de risque d’accouchement prématuré.

Nous vous conseillons donc d’arrêter ou de vous faire aider pour diminuer puis arrêter votre consommation de tabac pendant votre grossesse si cela n’a pas été fait avant.

Pour arrêter de fumer, plusieurs outils :

  • www.tabac-info-service.fr
  • consultations de tabacologie
  • applications mobiles (stop-tabac.ch, etc.)
  • Les ouvrages d’Allen Carr “La méthode simple pour en finir avec la cigarette”, “la méthode simple pour perdre du poids”, etc.
  • L’hypnose peut être un outil formidable pour arrêter de fumer

Eviter la toxoplasmose

Eviter la toxoplasmose

La toxoplasmose est un parasite présent dans la terre, et qui peut être véhiculé par les chats qui vont à l’extérieur.

On peut le retrouver sur les végétaux ou la viande si c’est derniers sont mal lavés ou peu cuits.

Au début de la grossesse, votre médecin ou sage-femme vous prescrit un bilan complet avec un certain nombre de sérologies afin de déterminer si vous avez déjà été en contact avec la toxoplasmose. Si vous êtes immunisée, c’est que vous avez déjà contracté la toxoplasmose. Vous êtes donc protégée, et il n’y a aucun risque pour vous si vous êtes à nouveau en contact avec le parasite.

Dans le cas contraire, vous n’êtes pas protégée. Il ne faut pas attraper la toxoplasmose durant la grossesse car même si elle est bénigne pour vous et passe inaperçue, elle présente des risques pour votre foetus (cécité et malformations). Une prise de sang mensuelle est alors réalisée afin de s’assurer que d’un mois à l’autre, vous n’avez pas été en contact avec le parasite.

Il conviendra donc de suivre les recommandations suivantes si jamais vous n’êtes pas immunisée :

    • Ne pas manger de viande crue ou peu cuite.
    • Evitez les viandes fumées ou marinées.
    • Bien laver les fruits et les légumes et éliminer tout résidu de terre.
    • N’en mangez pas si vous n’êtes pas sûre de l’hygiène.
    • Evitez de vous occuper de la litière de votre chat et si c’est le cas utilisez des gants et lavez vous bien les mains après.
fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench